Article de : Yusura (Favorite Clamp)


L e Futur dans les Oeuvres de CLAMP


>> Attention cet article contient des spoils << 
>> sur plusieurs oeuvres du Studio CLAMP <<

Chez les Clamp, le futur tient une place prédominante dans les scénarios. Que les personnages le connaissent et luttent contre ou qu'ils se débattent contre un destin dont on apprend que finalement il a toujours été déterminé, l'avenir est aussi important que le présent. Même des oeuvres en apparence légère tel que Card Captor Sakura dévoile dans son final que tout avait été orchestré depuis longtemps... mais qu'un élément avait tout de même perturbé la donne. Alors, peut on dire que le destin de Sakura était tout tracé si un élément inconnu peut intervenir ? Finalement, Kamui est il condamné à perdre ? Ou au contraire, comme le dit son amie Kotori, y a-t-il toujours de l'espoir ? Voilà toutes les questions qui peuvent se poser à la lecture de ces mangas qui ne sont peut être pas aussi simple que certains critiques le laissent entendre. Évidemment cet article est issu d'une lecture personnel des travaux des Clamp, il n'engage que son auteur.

Nous verrons donc dans cet article pourquoi cette prédominance du futur et nous verrons si justement elle définit une prédétermination de l'avenir ou au contraire une possibilité de lutter contre son destin.

Pour cela nous verrons dans un premier temps que, vrai ou non, les Clamp insiste dans toutes leurs oeuvres sur la notion de destin. ensuite notre réflexion nous amènera à constater que s'il y a bien destin, il n'y a en revanche pas forcément prédétermination et enfin nous pourrons nous rendre compte que dans les mangas de Clamp futur est souvent synonyme d'espoir.

I. La notion de destin

A) Quand l'aventure commence par une prédiction
Des oeuvres comme RG Veda ou X de Clamp commencent par une prédiction. Dans le cas de RG Veda il s'agit d'une antique prophétie :

« Six étoiles s'abattront. Des étoiles noires qui se révolteront contre le ciel. L'annonciateur de la destinée qu'elles tisseront, tu devras le protéger toi même appelant ainsi ceux de ton sang à s'éteindre. Tu partiras avec l'enfant. Même s'il est partagé entre le bien et le mal, cet enfant fera tourner la roue de destinée du Tenkaï. La réunion des six étoiles décidera du sort du ciel. Mais au sein des ténèbres, un être descendera doucement. Il gouvernera de ses mains le cours des étoiles, il manipulera les étoiles noires comme les étoiles du ciel. J'ai beau vérifier dans les constellations, il ne s'y conforme pas. Tu le protégeras, et les flammes de l'enfer réduiront en cendres tous les obstacles. Les six étoiles domineront la terre entière. On ne pourra les contenir. Et puis... Vous serez les destructeurs du ciel. »

Dans celui de X, c'est une vision qui ouvre l'aventure, celle d'une liseuse de rêve. Hinoto voit le futur dans ses rêves et elle perçoit la fin de l'humanité dans une guerre entre les dragons du ciel et les dragons de la terre. Kamui est au centre de cette guerre. En apparence, il a le choix. Il peut devenir l'un ou l'autre, mais en réalité puisque son étoile jumelle prendra la place qu'il laissera vacante, il n'a pas d'influence sur la guerre à venir. Dans RG Veda tout comme dans X on peut remarquer que les prédictions se révèlent toujours exactes. Les héros assistent impuissant à la réalisation de la prophétie et tentent de se débattre dans ce destin sans pour autant parvenir à le fuir. Bien qu'il sache que c'est cet enfant qui a provoqué la destruction de son clan Yasha ne parvient pas à quitter Ashura pour lequel il éprouve de l'affection, il choisit de suivre son destin pour accomplir sa vengeance tout en sachant ce qu'il risque. Kamui voit tout ce qui lui restait disparaître peu à peu devant lui mais parce que l'autre Kamui est Fûma son meilleur ami, il ne peut pas l'abandonner. S'ils doivent s'entretuer, il ne fuira pas.

Dans X 1999 chaque personnage représente une carte de Tarot. C’est un antique moyen de connaître l'avenir. Considéré souvent comme une méthode fallacieuse, elle est pourtant symbolique de ce destin des personnages. Peut on voir Hinoto autrement que comme la Grande Prêtresse ? Ou Soïchiro comme la Mort ? Les cartes disent l'avenir mais peut être ne prédisent elles que ce que chacun a déjà en lui. Les personnages de X ne seraient alors déterminés que par leur propre caractère courant ainsi à leur propre perte ou bien encore à leur sauvegarde. Fûma, qui semble avoir perdu sa personnalité, devient alors celui qui comprend ce destin de chacun à travers les caractères et les espoirs de ceux qu'il rencontre mais en se fondant dans les autres, il se perd lui même, ainsi, il est celui que rien n'atteint d'où sa très grande force.

B) Les voyants
La vraie voyance est celle qui respecte une certaine distance. Cette leçon est celle que donne les Clamp dans XXX Holic. Voir l'avenir est une responsabilité très lourde, Yûko ne peut d'ailleurs que rarement intervenir auprès de ceux dont elle voit le futur bien qu'elle le voudrait. C'est un poids que les magiciens doivent porter en échange de leur grand pouvoir et si ils l'utilisent à mauvais escient, ils en seront punis. Selon Yûko, il n'y a pas de hasard, uniquement la fatalité, elle le répète plusieurs fois et cette fatalité semble très liée au destin tel que peuvent le concevoir les déterministes ou les philosophes antiques plus globalement. Cette notion s'oppose à celle de libre arbitre car elle sous entend que l'homme agit dans une relation de cause à effet logique et préexistant, il ne faut cependant pas confondre cette notion avec celles de fatalisme. Si la traduction française de "fatalité" lierait les deux notions, il n'en est rien, la preuve, Yûko donne des possibilités d'arranger le destin mais elle provoque une cause qui aura un effet, tel est la fatalité telle qu'elle la dévoile.

A partir du moment où l'avenir est connu, il n'y effectivement plus de réel libre arbitre mais le déterminisme est avant tout une pensée scientifique applicable à l'homme, elle n'a rien de dégradant ainsi que l'explique Holbach dans son Système de la nature :

« Dans un tourbillon de poussière qu'élève un vent impétueux ; quel qu'il paraisse à nos yeux, dans la plus affreuse tempête excitée par des vents opposés qui soulèvent les flots, il n'y a pas une seule molécule de poussière ou d'eau qui soit placée au hasard, qui n'ait sa cause suffisante pour occuper le lieu où elle se trouve, et qui n'agisse rigoureusement de la manière dont elle doit agir. Un géomètre qui connaîtrait exactement les différentes forces qui agissent dans les deux cas, et les propriétés des molécules qui sont mues, démontrerait que, d'après les causes données, chaque molécule agit précisément comme elle doit agir, et ne peut agir autrement qu'elle ne fait.»

L'homme est un élément de la nature fait de molécules, il n'agit pas autrement que le reste du monde mais si comme Yûko ou comme Eriol on connaît le futur alors on peut influer dessus dans la mesure de ses propres capacités. Connaître le futur c'est aussi avoir conscience de ses propres limites. Eriol dans Card Captor Sakura sait qu'il doit pousser Sakura à devenir plus forte en agissant dans l'ombre car il serait dangereux pour elle et pour les cartes. Autrement formulé, le savoir est le pouvoir pour peu qu'on l'utilise à bon escient ce que ne fait pas Hinoto dans X 1999. Le futur est un élément du grand jeu auquel participe les personnages, certains gagnent, d'autres pas, mais on remarquera que ce sont ceux à qui on ne fait pas de prédiction (Sakura) qui s'en sortent le mieux (au contraire de Kamui ou Yasha).

II. Détermination ou pas ?

A) Un futur partiellement déterminé.
Nous venons de voir que la voyance c'est entre autre connaître la relation qui existe entre une cause et son effet et le système de fonctionnement de la nature, bref, il s'agit d'une vision déterministe du monde. Cependant même en science il existe dans cette doctrine des limites qui ont été mise à jour par Heisenberg, en effet, si une puissance supérieure existe on ne peut l'impliquer dans cette loi de cause à effet... De fait, on ignore une donnée. Évidemment pour prendre en compte ce principe d'incertitude il faut supposer la présence d'un ou plusieurs êtres supérieurs mais les mangas de Clamp se passe dans des univers résolument magiques et fantastiques où les Dieux sont présents ainsi que les monstres et les démons, l'ont peut donc supposer que tout ces êtres non-humain apportent leur part d'incertitude à la grande équation du déterminisme, voir même qu'il existe une force plus forte que tout ces paramètres...

B) L'amour et ses lois.
Preuve en est qu'Eriol lui même avoue dans l'ultime volume de Card Captor Sakura « Il s'est passé des choses que je ne pouvais pas prévoir » ou bien encore « Il est très dur de lire dans les coeurs, surtout dans les coeurs aimants », cette grande force imprévisible est l'amour évidemment. Un thème clé dans les mangas de Clamp car l'amour est ce que recherche chaque personnage. Dans Tsubasa Reservoir Chronicle, c'est l'amour qui pousse Shaolan à agir et l'on ne peut qu'espérer que c'est aussi lui qui arrivera à sauver Sakura et à tout faire redevenir normal. A la lecture du tome 16 on peut en douter mais avec les Clamp tout est toujours possible car justement, l'amour n'est pas quelque chose de sensé, c'est pour cette raison qu'on ne peut le prévoir aussi bon voyant soit on comme c'est le cas d'Eriol ou même de Yûko.

Dans Chobits, il n'est pas question de magie mais uniquement de mécanique, pourtant cet amour entre Chii et Hideki est mis à mal par tout un tas de contrainte mais aussi par une détermination issue d'un programme. Chii n'existera que si on l'aime plus que tout, c'est la condition sine qua non et elle y parvient. Hideki l'accepte pour ce qu'elle, il est la personne rien que pour elle, l'amour est plus fort que la magie, plus fort que les programmes mais est il plus fort que la mort ?

Pas toujours, la mort sépare souvent les êtres qui s'aiment comme c'est le cas dans X entre Subaru et Seichiro mais elle les réunis aussi parfois. A la fin de RG Veda, Yasha et Ashura meurent ensemble, réunis pour l'éternité dans cette fin belle et triste à la fois. Toutes les formes d'amour et toutes leurs fins possibles sont évoqués dans les oeuvres des Clamp et ce futur étrange qu'elles posent souvent dés le départ n'est là que pour mettre un peu plus en valeur ces amours... Du moins est ce une interprétation possible.

III. Avenir et Espoir

Kotori rassure Kamui en lui disant que l'avenir n'est pas tout tracé mais qu'en est il réellement ? L'espoir existe-t-il quand on connaît le futur ? Pour les autres liseurs de rêves, la réponse est non. Hinoto en devient même folle de connaître par avance tout ce qui va arriver. Pourtant, les autres personnages croient en une vie meilleure, même Sorata qui sait qu'il va mourir prend la vie du bon côté. Les Clamp prônent alors l'espoir envers et contre tout, "Carpe Diem" semble dire Sorata, il mourra certes, mais avant ça, il vivra bien.

De même, Ashura et Yasha se protège mutuellement pour venger leur clan mais aussi par affection l'un envers l'autre et quand Ashura comprend qu'il est un danger, il se sacrifie et part en paix... avec Yasha à ses côtés pour attendre son réveil. C'est d'ailleurs le cas de la plupart des six étoiles de RG Veda. On ne peut donc pas dire que la vision de l'avenir des Clamp soit pessimistes, certes certains de leurs mangas finissent mal (voir tragiquement) mais d'autres finissent très bien ! Le futur n'est pas tout noir chez les Clamp, la terre est sauvé même lorsque les personnages principaux décèdent et même si Yûko montre à quel point l'homme est égoïste, elle ne cesse pas pour autant de croire en lui. Rien n'est joué à l'avance, il faut croire en ce paramètre qu'est l'amour et qui peut tout changer car c'est la seule chose que les grands voyants ne peuvent pas prévoir et c'est peut être aussi ce qui sauvera toute l'humanité.

END

Merci à Yusura pour cet article passionnant!
Attention, merci de prendre note que cet article est destiné à INFO CLAMP et Favorite CLAMP, nos sites respectifs  et que vous  n'êtes  pas  autorisé à reproduire ce texte sans  l'accord de son auteur!